Dimanche 16 mars. A Rennes, les cadettes du Quimper Volley, coachées par Gilles Auzou jouaient une triangulaire au 6ème tour de la coupe de France face au CPB Rennes et Villers-Cotterêts. Les deux premières passaient, l'équipe dernière était éliminée de la compétition. Et les Quimpéroises, au pris d'un tie-break haletant face aux Picardes, sont passés 15-13 au dernier set. Elles font partie des 12 meilleures équipes de France, dans cette compétition. Il ne reste plus qu'un tour, le 13 avril, désormais, pour jouer la phase finale.

CADETTES

Battu de justesse face au CPB Rennes, sur le match initial, ce dimanche après-midi, au troisième et dernier set (15-10, 2-1), Quimper jouait un match à élimination directe, ensuite face à Villers-Cotterêts. L'ambition était de faire aussi bien que l'an passé en minimes, en s’immisçant parmi les 12 meilleures équipes de France, dont Cannes, Béziers ou Asnières, peut-être la plus grosse école de formation de France.

Avec cinq joueuses de la nationale 3, les Quimpéroises se sont offertes une joie incommensurable en arrachant le tie-break décisif. " Nous sommes très heureux. Les filles ont été fantastiques. Par rapport à l'équipe de l'an passé, en minimes, cette équipe a grandi et s'est renforcé avec l'arrivée de la Douarneniste, au centre, Alexandra Le Mao. Nous poursuivons l'aventure. Nous rêvons maintenant de recevoir au prochain tour, à Quimper, le 13 avril. Nous avons déjà accueilli le 1er et 4ème tour", jubile le président de la section amateur du Quimper Volley, Patrick Seznec.

Sur un nuage, les Quimpéroises font désormais partie des 12 meilleures équipes de France dans cette compétition. La phase finale entre huit formations est désormais à portée de main.

CADETTES 2

Le groupe: Juliette Narbonne, Alexandra Le Mao, Marie Pineau, Loryn Marchadour, Charlotte Braconnier, Thaïs Darden, Clémence Gauthier, Adelina Pulloch, Béatrice N'Kono, Méline Tourny, Mathilde Chotard.

(Info Newsouest)