Comment te sens-tu après ces 2 premières victoires ?

Pour nous c’est une super opération !

On garde une belle dynamique, ce sont des rencontres sur lesquelles on avait pas pris de points à l’aller. On n’a pas fait 6 sur 6 mais 4 sur 6, c’est une bonne moyenne.

On peut se féliciter d’avoir gagné à Nantes, quand on regarde le match qu’elles ont fait à Nancy la semaine dernière (0-3)

Vendredi dernier, nous avons confirmé notre place face à ST-Raphaël qui est un véritable prétendant aux play-offs.
C’était important de bien démarrer et d’engranger un maximum de points.

Il y aura des périodes plus difficiles, je pense à  l’enchaînement  Cannes, Venelles, Paris, trois matchs très délicats à jouer ou encore Béziers et Le Cannet.
Ensuite il faudra capitaliser sur des rencontres plus abordables et les concurrents directs : Evreux, Nancy et Chamalieres.

Comment se prépare-t-on à la venue d’une pointure comme Cannes ? La pression est elle différente sur un match où l’on sait qu’on a tout à gagner ?

Rien ne change pour nous concernant la préparation.

Nous n’ avons surtout rien à perdre, il faut donc être ambitieux dans le jeu et ne rien subir !

Nous devons forcer notre qualité de service pour éviter que la passeuse en face soit trop souvent dans les meilleures conditions.
D’un point de vu offensif, nous devons être efficace dans les situations minimales.

Les leçons tirées du match aller (perdu 3-0) ?

L’équipe de Cannes est très homogène et possède à chaque poste des joueuses de grande classe. Mais nous sommes à domicile et nous ne subirons pas le jeu comme ce fut le cas là- bas.

Pour nous, samedi est un match de gala, il faudra être relâché mais très concentré.

Comment va l’équipe à ce stade du championnat ?

Le moral semble bon, mais physiquement c’est difficile puisque nous enchainons les matchs à 5 sets.
Je suis content du retour de Pavla et Léo (blessées en début de saison). Avec les filles du CFCP cela va aider le groupe.

Une réponse à “L’interview d’avant match : Dominique Duvivier”

  1. Pencalet dit :

    bonjour,
    je finalise mon précédent message au sujet des tueuses.
    1°) Slovaque: Monica Stankovianska (saison 2015-16)
    pourquoi ne pas proposer un retour à cette joueuse,comme cela a été fait,cette saison à Pavla Duspivova??
    2°) Serbes:
    Cécilia DUJIC et <<<<<<<<<Ivana KUJUNDZIC (saison 2013-14)
    3°L'Italienne:cette joueuse d'origine camerounaise a obtenu la nationalité italienne et joue dans la ligue de volley italienne,équivalent de la LAF française.
    Elle a participé au dernier championnat d’Europe de volley de sept 2017,avec l'équipe italienne qui a été éliminé par les Pays bas. j'ai regardé ses championnats sur la chaîne "l'Equipe" et cette attaquante m'a impressionné par sa détente (plus d'un mètre)et smashé à chaque attaque à l'intérieur des 3 mètres me^me avec un bloc conséquent.J'ai également pendant ce championnat 2 autres attaquantes serbes ,mais malheureusement je n'ai pas noté les noms et même lorsque l'on va sur les site de ses différentes ligues ,on peut distingué cette camerounaise sur la photo,mais sur le site c'est l'équipe de l'année 2013,également pour la Serbie.
    quand aux salaires,je pense qu'il faut tabler sur le même salaire que la suédoise "HAAK" qui a joué une saison à Béziers.
    je suis près à ma déplacer en Italie,sur mes fonds personnels afin de convaincre cette joueuse de venir à quimper pour le saison 2018-19,dans l'optique d'une participation à la CEV pour 2019-2020.
    bonne fin de journée

Laisser un commentaire